Utiliser le Screwshield pour tester des LEDs CMS

Platine de prototypage sur borniers et pour CMS pour Arduino offrant une ligne 12V grâce à une alimentation ATX

Utiliser le Screwshield pour tester des LEDs CMS

Message non lude Laetitia » Mer 19 Aoû 2015 14:11

Bonjour,

Nous avons testé récemment de nouvelles références de LEDs CMS à mettre sur nos produits.

Les datasheets nous ont permis de déterminer les résistances minimales à leur associer, mais en se contentant "seulement" de cette information nous nous sommes aperçus que nous n'obtenions pas la même luminosité d'une LED à l'autre. Dans un souci de cohérence, nous avons donc décidé de tester différentes valeurs de résistances sur chacune des références afin d'obtenir de meilleurs résultats : c'est ici qu'intervient le Screwshield.

En effet, les composants CMS format 1206 ont des dimensions permettant de les souder entre deux pastilles de la zone de prototypage, et les bus d'alimentation (+5V et GND) plus longs que sur le Protoshield permettent de tester les composants plus facilement. Les borniers, connecteurs ATX, etc. n'étant pas nécessaires pour ce projet je ne les ai pas assemblés.

L'idée ici est de partir de la valeur minimale de résistance pour ne pas griller la LED, puis augmenter progressivement suivant les valeurs disponibles, jusqu'à trouver celle qui donne une luminosité convenable : suffisante pour la voir en plein jour, pas trop importante pour ne pas éblouir.

Les résistances minimales calculées à l'origine (voir calculateur) valaient 100 et 150 Ω suivant les références. J'ai donc testé des valeurs de 220, 330, 470, 620 Ω, jusqu'à 1 kΩ. Pour la plupart la luminosité était vraiment trop importante donc j'ai dû recommencer avec des valeurs plus élevées : 2, 3.3, 4.7 et 10 kΩ... session dessoudure épique !

Ci-dessous, vous pouvez voir l'implantation des composants sur le shield : le circuit est simple, les résistances sont branchées d'un côté au +5V, de l'autre à l'anode des LEDs, la cathode étant reliée directement à la masse.

screwTest_1&2.jpg
screwTest_1&2.jpg (217.28 Kio) Vu 1851 fois

Les autocollants sur les côtés du shield servent à identifier les différentes références de LEDs. Tous les dégradés ne sont pas dans le même sens à cause des modifications apportées...

Après concertation, nous avons déterminé les résistances qui devaient répondre à notre cahier des charges. J'ai donc utilisé un dernier Screwshield pour tester la cohérence de nos choix, avec un exemplaire de chaque référence... Encore un peu trop lumineux ! J'ai donc doublé les valeurs des résistances que nous avions choisies *, puis fait un dernier essai.

Voici le résultat : le RainbowShield :shock:

screwTest_final.jpg
screwTest_final.jpg (182.23 Kio) Vu 1851 fois

Malheureusement sur la photo on ne voit pas très bien la différence de luminosité entre les deux lignes, mais si vous regardez les couleurs des résistances vous saurez quelles sont celles que nous avons sélectionnées !

Pour les curieux, voici le verso du RainbowShield :

verso.jpg
verso.jpg (205.96 Kio) Vu 1851 fois

En rouge et noir les bus d'alimentation, respectivement +5V et GND, en jaune l'emplacement des résistances, en vert celui des LEDs. Les pattes des résistances sont soudées à la fois sur leur pastille et en dessous de la pastille où est située l'anode de la LED, et des morceaux de pattes de résistances servent à faire la jonction avec les bus d'alimentation.

Voilà comment on étalonne des composants chez Snootlab, DIY jusqu'au bout ! Maintenant on peut ramener les shields chez nous et s'en faire une veilleuse...



* Petit jeu pour ceux qui ont du temps à perdre : cette phrase n'est pas tout à fait correcte. Quel est l'intrus ? :mrgreen:
"If it's itchy, scratch it !" - "DIY or die"

RTFM (À lire avant de poster) - ANDb (Arduino Noob Database)
Avatar de l’utilisateur
Laetitia
 
Messages: 296
Inscription: Mar 7 Aoû 2012 15:07
Localisation: Toulouse

Retourner vers Power ScrewShield

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité